[Paper:] Tania Lévy (Brest), Les lys et le lion : les armoiries dans la ville de Lyon autour de 1500

Garbeau de l'épicerie, 1519, Archives municipales de Lyon, CC4292, f°1v°

Garbeau de l’épicerie, 1519, Archives municipales de Lyon, CC4292, f°1v°.

A partir du règne de Louis XI (1461-1483), la ville de Lyon connaît un essor économique conséquent, notamment grâce à l’octroi d’une quatrième foire et l’installation de banquiers et marchands italiens dès 1466. L’implantation de l’imprimerie dans la cité en 1473 contribue à faire de Lyon une place financière et politique d’importance, quasi capitale lors des expéditions militaires italiennes des années 1490 et des premières décennies du XVIe siècle. Durant cette période – mais déjà dès la fin du XIVe siècle – les armoiries urbaines apparaissent régulièrement à des endroits stratégiques de la cité, que ce soit dans le cadre des entrées royales, bien sûr, mais pas uniquement. Il convient donc de s’interroger sur la place que les consuls accordent aux armoiries de la cité, dans tous les sens du terme : où figurent-elles dans la ville, sous quelle forme et quelle est leur importance ? Les riches archives consulaires permettent de retracer l’apparition des armes, leur utilisation dans divers contextes (pérennes ou non ; en association avec d’autres armes) et sur divers supports et enfin d’appréhender le rôle qu’elles jouent aux yeux des consuls.

Conference: Heraldry in the Medieval City: The Case of Italy in the European Context (Journées Héraldiques 5), Rome, 5th-7th May 2015


Heraldica Nova

This is the account of the Heraldica Nova editorial team.

1 Response

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *