[Paper:] Emmanuel de Boos (AIH), Deux documents armoriés d’origine municipale : Le Biccerne de Sienne et les Annales de Toulouse

Annales de Toulouse (1370).

Annales de Toulouse (1370).

Très rares sont les villes qui ont produit des documents héraldiques assimilables à des armoriaux. Les fameuses tavolette dipinte dites della Biccherna de Sienne, en raison de leur qualité artistique, constituent l’ensemble le plus connu (1258-début du XVIIe siècle). Mais l’Italie n’est pas seule à avoir fourni à l’histoire de l’art et de l’héraldique un ensemble de cette nature : les volumes des Annales de la ville de Toulouse (1352-1778) en sont un autre exemple. Les deux ensembles documentaires sont d’origine différente (administrations financières pour l’un, fastes consulaires pour l’autre), la possible influence des habitudes d’une ville sur l’autre reste très improbable (les relations entre les deux ne dépasse pas celles des villes entre elles au Moyen Age). Pourtant, ces deux villes ont été à l’origine de documents présentant d’indéniables parentés. Ma communication aura pour but de mettre en évidence ces parentés, en particulier stylistique (présentation en trois zones : une scénographie, un registre d’armoiries, un texte explicatif), et d’essayer de déterminer pour quelles raisons ces deux villes particulières ont ressenti le besoin d’initier de tels documents. Il semble que l’idée de « liberté » (libertas), ne soit pas étrangère à cette parenté…

Conference: Heraldry in the Medieval City: The Case of Italy in the European Context (Journées Héraldiques 5), Rome, 5th-7th May 2015


Heraldica Nova

This is the account of the Heraldica Nova editorial team.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *