[Paper:] Elena Paulino Montero (Madrid/Florence) & Alicia Inés Montero Málaga (Madrid), L’héraldique nobiliaire dans une cité du domaine royal – le cas des Velasco à Burgos au milieu du XVe siècle

The façade of the Cordon Palace after 1473.

The façade of the Cordon Palace after 1473.

Les Velasco furent une des familles nobles les plus puissantes de Castille au bas Moyen-Âge. Leur seigneurie s’étendait dans le nord du royaume, zone au sein de laquelle se détache la ville de Burgos, caput Castellae et cité marchande de premier ordre. Cette ville, où ils s’installèrent définitivement au milieu du XVe siècle, présentait pour eux un intérêt complexe (territorial, politique, économique). À cette date, Pedro Fernández de Velasco, et son épouse, Mencía de Mendoza, y construisent un palais et une chapelle funéraire ; de nouveaux édifices sur lesquels se déploient leurs armoiries. L’historiographie traditionnelle voyait l’héraldique de ces édifices comme un moyen d’exalter le lignage lui-même sans prendre en compte d’autres processus plus complexes et plus subtils, tels que les négociations de pouvoir entre le groupe nobiliaire et les échevins.

À travers cette communication nous prétendons analyser les constructions réalisées par les Velasco à Burgos, en examinant dans un premier temps ce qu’elles supposèrent de négociation avec les pouvoirs publics (de l’obtention de terrain et de l’usage des eaux, à la création d’un nouvel espace de prise de décision…). Dans un second temps, nous souhaitons étudier les armes qui apparaissent -ou qui n’apparaissent pas- sur ces ouvrages. Ainsi, la façade du palais développe une combinaison remarquable de signes héraldiques officiels, de devises personnelles et de symboles religieux qui illustrent une certaine idée de l’espace social et politique de Pedro et Mencia. À l’inverse, au portail de l’église du Gamonal, par exemple, ne figure aucun emblème.

Jusqu’à quel point les armes sont-elles l’expression d’une volonté d’exaltation familiale? Quels rôles ont joué les devises? Que nous apporte la confrontation des sources historiques urbaines et familiales avec les sources artistiques sur le processus de négociation entre cité et lignage? Comment cette négociation devient-elle visible dans la topographie urbaine et quel fut, en cela, le rôle de l’héraldique?


Conference: Heraldry in the Medieval City: The Case of Italy in the European Context (Journées Héraldiques 5), Rome, 5th-7th May 2015


Heraldica Nova

This is the account of the Heraldica Nova editorial team.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *