[Paper:] Le décor héraldique de l’Eglise des Jacobins de Poitiers (Laurent Hablot)

Première des quatre planches des relevés de l'église des Jacobins de Boudan pour Roger de Gaignières, Paris, BnF.

Première des quatre planches des relevés de l’église des Jacobins de Boudan pour Roger de Gaignières, Paris, BnF.

Un relevé réalisé par Boudan pour Roger de Gaignières au début du XVIIIe siècle nous permet de conserver le souvenir d’un important décor héraldique peint dans l’église conventuelle des Jacobins de Poitiers. Aujourd’hui disparu, ce décor intéresse depuis longtemps les érudits locaux qui ont voulu y voir le souvenir héraldique des morts de la bataille de Poitiers (1356) inhumés dans l’enceinte du couvent. Si, comme toute légende, celle-ci semble contenir une part de vérité, une étude de détail de cet important corpus d’une centaine d’armoiries révèle pourtant un ensemble très hétérogène mêlant des combattants de Poitiers, français ou étrangers, à des figures importantes de la vie locale des XIVe et XVe siècles, évêque, familles seigneuriales, échevins, capitaines et courtisans. Un ensemble résultant de différentes strates d’interventions entre 1350 et 1500 donc. Mais au XVIIIe siècle encore, on vient faire reconnaître la présence des armes de sa famille dans ce lieu dont on peine à savoir s’il peut être considéré ou non comme un lieu de pouvoir. Car les fonctions de cette église ne se limitent pas au culte ou à la mémoire des défunts, loin s’en faut! Durant les derniers siècles du Moyen Age, on s’y assemble, des cours universitaires y sont donnés, Jeanne d’Arc y est peut-être entendue, le corps de ville s’y retrouve.

Que nous révèle ce lieu de la constitution d’un décor héraldique dans ces espaces politiques et religieux du temps? Qui s’y trouve représenté? Pourquoi? Qui détermine le décor? Qui le connaît et en comprend le sens?

Autant de questions que je souhaiterai soumettre à l’occasion des rencontres de Münster.

 

Laurent Hablot est maître de conférences habilité à diriger des recherches au Centre d’Etudes supérieures de civilisation médiévale de Poitiers. Il travaille depuis une quinzaine d’années sur l’emblématique, ses formes et ses fonctions dans la société médiévale et le début de la période moderne.
Après une thèse consacrée à la devise en 2001, il développe ses recherches sur les différents systèmes de signes – armoiries, cimiers, supports, cris – et les pratiques héraldiques dans leurs divers aspects artistiques, juridiques, symboliques et sociaux. Il a dirigé la publication de trois volumes consacrés au sujet, Signes et couleurs des identités politiques (2008) ; Marqueurs d’identités dans la littérature médiévale (2014), Les paysages sonores du Moyen Age et de la Renaissance (2015). Auteur de nombreux articles sur le sujet, il supervise la base de données Base Devise et coordonne également les programmes de recherches en humanités numériques ARMMA (Armorial monumental du Moyen Age) et SIGILLA (base numérique de sceaux français).


 

The paper will be given at the international workshop: Heraldry in Medieval and Early Modern State-Rooms: Towards a Typology of Heraldic Programmes in Spaces of Self-Representation – Münster, Germany, 16-18 March 2016
Cite the article as: Heraldica Nova, "[Paper:] Le décor héraldique de l’Eglise des Jacobins de Poitiers (Laurent Hablot)", in: Heraldica nova. Medieval Heraldry in social and cultural-historical perspectives (blog on Hypotheses.org), published: 03/03/2016, Internet: https://heraldica.hypotheses.org/4311.

 


Heraldica Nova

This is the account of the Heraldica Nova editorial team.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *