À propos de la mort d’Emmanuel de Boos: Un maître de l’héraldique nous quitte

Emmanuel de Boos († 2016)

Emmanuel de Boos († 2016)

Nous avons appris avec une grande tristesse la mort d’Emmanuel de Boos le 22 juin dernier des suites d’un rapide cancer.

Emmanuel était bien connu des héraldistes du monde entier. Membre du bureau de la société française d’héraldique et de sigillographie, il était également membre de l’Académie internationale d’héraldique. Chercheur rigoureux, grand connaisseur des sources de l’héraldique médiévale, en particulier des productions armoriales, on lui doit de nombreuses et remarquables publications parmi lesquelles il faut citer l’édition de l’Armorial Revel (Nonette, 1998), de l’Armorial Le Breton (Paris, 2004) et tout récemment de l’Armorial Vermandois (Paris, 2015) ainsi que des ouvrages de méthodologie sur l’héraldique (Les armoiries, lecture et identification, Paris, 1994 – en ligne sur le site de la SFHS ; Dictionnaire du blason, Paris, 2001) ou la généalogie  (La Généalogie. Familles je vous aime, Découvertes Gallimard n° 365, 1998), sans compter de nombreux articles. La communauté scientifique et les nombreux amis de cet homme discret, plein d’humour et d’une élégante gentillesse saluent la mémoire d’un grand érudit qui les a trop vite quitté.

Laurent Hablot


2 Responses

  1. The death of Emmanuel de Boos is not only a grievous loss of a great friend and generous collaborator, but a loss for all who works with medieval arms and genealogy. He had still so much to do with his scholarship. Peace be with his soul.

  2. GG says:

    È davvero una grande perdita, in particolare per il mondo dell’araldica.
    Le mie condoglianze.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *