[CfP:] Heraldic Hierarchies: Identities, Status and State Intervention in Early Modern Heraldry (XXIth Colloquium of the International Academy of Heraldry)

French version below.

18–20 September 2019

Antwerp: Grauwzusters Cloister of the University of Antwerp

Arms of Alexandre della Faille, lord of Reeth and margrave of Antwerp, from the “Gulden Boek” of the Brotherhood of the Most Holy Sacrament of the Cathedral of Our Lady in Antwerp, late 17th century

Over the past decades, the study of the adoption and use of arms within a wide range of social groups has questioned the exclusive association between heraldry and nobility. Yet, while considerable research has been done on the medieval heydays of the system, historians as well as heraldists usually steer clear from later developments. This contrasts with the fact that the period between roughly the middle of the fifteenth and late eighteenth century witnessed profound changes in the social utility and practical application of coats of arms. The growing interference of the monarchical state in status expressions and a process of aristocratization transformed heraldry’s outlook and the significance ascribed to it in ways that determine much of today’s heraldic practice.

This colloquium aims to place these developments in a new perspective by exploring the capacity of early modern heraldry to foster socio-political hierarchies. It will shed new light on these aspects from the angle of both theory and practice, taking into account the role of medieval precedents and the impact of early modern evolutions on heraldic bearings in the long run. We invite contributions related to one of the following themes:

Heraldry and noble identity

  • Princely regulation of the display of arms, coronets, helmets and crests;
  • Heraldic attributes of nobility;
  • Heraldry and strategies of noble display;
  • The connection between armorial practices and changing notions of nobility;
  • Heraldic legends;
  • Practices of heraldic transmission;
  • Etc.

Heraldry and the politics of status

  • Heraldry and social status;
  • The use of armorial bearings in rituals and conflicts of status;
  • Heraldry and theories of social order;
  • The present-day afterlife of heraldic signs of rank and status;
  • Etc.

Heraldry and state interference    

  • Princely laws of arms;
  • Armorial concessions and augmentations of honour;
  • Heraldic visitations and lawsuits;
  • Heraldry’s diffusion to Northern and Central Europe, Russia, the Americas and other colonial dependencies;
  • The development of ‘national’ heraldries;
  • Etc.

We welcome proposals for papers with a maximum length of 30 minutes, which can be either presented in English, French or German. The conference will be held at the University of Antwerp, in the former Grauwzusters Cloister, on 18–20 September 2019. A guided excursion is planned for Saturday, 21 September. Early career researchers and young academicians are particularly encouraged to file a proposal. Please send a title and abstract of 200 words, together with a short one-page CV, to steven.thiry@uantwerpen.be and/or luc.duerloo@uantwerpen.be.

Deadline: 1 December 2018 

Extended deadline: 31 January 2019

Selected participants will then be notified in due course.

 

 

 

French version:

Appel à communication : Hiérarchies héraldiques : identités, statuts et interventions de l’État dans l’héraldique moderne (XVe – XVIIIe siècles)

XXIe Colloque de l’Académie Internationale d’Héraldique / XXIth Colloquium of the International Academy of Heraldry

18 — 20 septembre 2019

Anvers : cloître Grauwzusters de l’Université d’Anvers

Arms of Alexandre della Faille, lord of Reeth and margrave of Antwerp, from the “Gulden Boek” of the Brotherhood of the Most Holy Sacrament of the Cathedral of Our Lady in Antwerp, late 17th century

Au cours des dernières décennies, l’étude de l’adoption et de l’utilisation d’armoiries par un large éventail de groupes sociaux a permis de dépasser l’exclusivisme de l’association entre héraldique et noblesse. Cependant, bien qu’une recherche considérable ait été consacrée aux jours fastes du système durant la période médiévale, les historiens, tout comme les héraldistes, négligent en général les développements ultérieurs. Or la période qui s’étend approximativement entre le milieu du quinzième et la fin du dix-huitième siècle fut témoin de profonds changements tant dans la diffusion sociale que dans l’usage pratique des armoiries. L’intervention croissante de l’État monarchique dans les moyens d’exprimer le statut social, ainsi qu’une tendance à l’aristocratisation marquèrent profondément les représentations et significations accordées aux armoiries sur le long terme, et jusqu’à nos jours.

Ce colloque vise donc à placer ces développements dans une nouvelle perspective en explorant la capacité de l’héraldique moderne à représenter, voire modeler les hiérarchies sociopolitiques. Il apportera un nouvel éclairage sur ces questions tant sous l’angle de la théorie que de la pratique, en tenant compte du rôle des héritages médiévaux et de l’impact à long terme des évolutions modernes sur l’héraldique. Nous sollicitons des contributions reliées aux thèmes suivants :

Héraldique et identité nobiliaire

  • Réglementation princière du port des armoiries, couronnes, heaumes et cimiers ;
  • Attributs héraldiques de la noblesse ;
  • Héraldique et stratégies d’affirmation nobiliaire ;
  • Lien entre les pratiques héraldiques et l’évolution de l’idée de noblesse ;
  • Légendes héraldiques ;
  • Transmission des armoiries ;
  • Etc.

Héraldique et stratégie d’affirmation du statut social

  • Héraldique et statut social ;
  • L’usage des armoiries dans les rituels et les querelles de préséance ;
  • L’héraldique et les théories de l’ordre social ;
  • L’actuelle survivance des signes héraldiques de rang et de statut ;
  • Etc.

Héraldique et intervention de l’État

  • Lois héraldiques princières ;
  • Concessions d’armoiries et augmentations ;
  • « Visitations » héraldiques et poursuites judiciaires ;
  • La diffusion de l’héraldique aux marges de l’Europe ; Russie, Amériques et autres territoires coloniaux ;
  • Le développement de systèmes héraldiques ‘nationaux’ ;
  • Etc.

Nous serons heureux de recevoir des propositions de communication d’une durée maximale de 30 minutes, en français, anglais ou en allemand. Le colloque se déroulera à l’Université d’Anvers dans l’ancien cloître Grauwzusters, du 18 au 20 septembre 2019. Une excursion guidée est prévue pour le samedi 21 septembre. Les étudiants et chercheurs en début de carrière sont tout particulièrement encouragés à soumettre un dossier de proposition. Prière de transmettre un titre, un résumé de 200 mots et un bref CV d’une page à steven.thiry@uantwerpen.be et/ou à luc.duerloo@uantwerpen.be avant le 1er décembre 2018  31 janvier 2019. Les participants sélectionnés seront informés en temps voulu.

 

 


Heraldica Nova

This is the account of the Heraldica Nova editorial team.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.