Category: Français

2

What we have done so far: List of publications and lectures from the “Coats of arms in practice” project

The project “Coats of arms in practice” aims to reassess medieval heraldry from the perspective of cultural history. In order to keep track of the results of the project, we publish here a list of the publications and lectures that emerged from this project so far. Of course, there is still more to come!       Edited Volumes Hiltmann, Torsten; Hablot, Laurent (eds.): Heraldic Artists and Painters in the...

0

[Paper:] Jean-Luc Liez: Blason et œuvre d’art, une identification évidente ? – Paris, 16 mars 2017

Une conférence organisée par la Société française d’héraldique et de sigillographie (SFHS).   Lieu: Archives nationales, « Salle d’albâtre » du CARAN – 11, rue des Quatre Fils, Paris 75003   Date: 16 mars 2017, Entrée libre à 17 heures, dans la limite des places disponibles

0

[Paper:] Marie Koehn (Strasbourg, F / Münster, D): Décor de table et mise en scène du pouvoir princière. Le mariage de Charles le Téméraire (1468)

Charles le Téméraire est connu pour son déploiement de faste représentatif ; la cour de Bourgogne marque l’apogée de la culture de cour au moyen âge. Pour manifester le pouvoir et l’autonomie de la jeune dynastie entre la France et le Saint Empire et pour unifier un territoire très hétérogène, le Duc de Bourgogne mit en place une autoreprésentation élaborée et splendide tout au long de son règne. Les...

0

[Paper:] Miguel Metelo de Seixas (Lisbon): La ‘sala dos brasões’ de Sintra: approches et enjeux historiographiques

La « sala dos brasões » du palais royal de Sintra constitue, pour le Portugal, un cas isolé de salle d’apparat au décor héraldique. Ce caractère unique lui a valu une approche historiographique elle-même exceptionnelle : depuis le XVIe jusqu’au XXe siècle, chroniqueurs, historiens, mémorialistes et voyageurs la présentèrent comme lieu de mémoire par excellence de la monarchie et de la noblesse portugaises. Plus récemment, des approches basées sur le...

1

[Paper:] Ana Isabel Buescu (Lisbon): Intérieurs. Salles d’apparat et cérémonies royales au Portugal au XVIe siècle – quelques notes

Le thème de ce workshop met en évidence l’importance de la connaissance des spatialités dans l’organique fonctionnelle et d’apparat des anciennes résidences royales et aristocratiques en Europe, du 14e au 16e siècle, particulièrement dans les salles d’État. Dans le cas portugais, au Moyen Âge et encore au 16e siècle, on doit souligner le caractère fragmentaire des témoignages qui sont à notre disposition. Les raisons pour une telle réalité sont...

0

[Paper:] Helder Carita (Lisbon): Les salles d’apparat au Palais des Vice-Rois à Goa

Démoli en 1820, à la suite de l’abandon progressif de la ville de Goa, le palais des Vice-Rois a toujours attiré l’attention des voyageurs, visitant Goa au long des XVIe et XVIIe siècles. En plus des formes imposantes de son architecture marquant l’image de la ville, les intérieurs du palais étaient réputés pour ses deux grandes salles. Une première, située à la suite du grand porche d’entrée, servait de...

1

[Paper:] Matteo Ferrari (Poitiers, F): Le prince et son image. L’ornementation picturale des résidences seigneuriales de Galéas II et Barnabé Visconti

Depuis la seigneurie de Galéas I Visconti († 1328) les résidences des seigneurs de Milan ont été dotées d’apparats ornementaux, surtout peints, visant à augmenter le prestige des espaces et à mettre en scène l’image du prince. En raison des aléas de la conservation, l’agencement des palais milanais des premiers Visconti et de leurs décors n’est désormais connu que grâce aux sources textuelles et à quelques rares vestiges monumentaux....

0

[Paper:] Pierre Couhault (Paris, F): Un décor d’or, de soie et de laine. À propos du choix des tapisseries dans l’ornementation de la grande salle du palais de Bruxelles (XVe‐XVIe siècles)

Quand on envisage le décor intérieur des monuments du passé, c’est souvent de façon relativement statique. La plupart du temps, on s’intéresse à un état donné, considéré comme pertinent ou définitif. Dans de meilleurs cas, on cherche à retracer les évolutions au gré des campagnes successives de travaux. Le colloque tenu à Münster l’an dernier avait ainsi donné la priorité à des oeuvres « en dur », destinées à...

0

[Paper:] Laurent Hablot (Paris, F): Des cerfs et des armoiries. Emblématique et symbolique du cerf écuyer dans la représentation du pouvoir à la fin du Moyen Age

Le plafond peint de la grande salle du trône de Sintra expose les armes de la quasi totalité des familles de la haute noblesse, appendues au cou de cerfs galopant, entourant les armes du lignage royal d’une étonnante cavalcade entre ciel et terre. Le choix de ce motif à Sintra – le cerf portant un écu à son cou – ne doit sans doute rien au hasard. Depuis plus...

0

[Paper:] Christian de Mérindol (Paris): A propos du Palais de Sintra, les priorités directionnelles et autres références

Dans une récente étude sur les références et pratiques à la cour royale du Portugal, nous avons relevé, notamment dans le Palais de Sintra, l’emplacement significatif de la salle des armoiries, l’orientation de l’écu royal en cette salle,ainsi que l’emploi de certaines couleurs et la présence soutenue de certaines formes et de certains nombres. Nos travaux, en particulier sur la maison de France, nous avaient préparé à ces observations....

0

[Paper:] Alessandro Savorelli (Florence): La Grande Salle de “Palazzo Vecchio” à Florence: la représentation du pouvoir entre république et seigneurie

Le Palazzo Vecchio (bati en 1299-1314) est aussi connu sous le nom de Palazzo della Signoria, mais en ce cas il n’est pas à confondre le mot “seigneurie/signoria” (qui à Florence désignait le gouvernement “républicain” de la Commune), avec l’expression communément utilisée pour definir les dominations qui s’affirment dans les des villes italiennes entre la fin du XIIIe siècle et le XVe s., après la crise des institutions communales....

1

L’héraldique sculptée à Florence 1400-1530: À propos de la thèse de doctorat soutenu par Anne-Laure Connesson en décembre dernier

Le 2 décembre dernier, Anne-Laure Connesson soutenait à l’Université d’Amiens une thèse pour le doctorat d’histoire de l’art moderne dirigée par le professeur Philippe Sénéchal et consacrée a l’héraldique sculptée à Florence 1400-1530. Ce sujet inédit est aussi un sujet d’histoire de l’art consacré à l’héraldique, exercice rarissime qui est aussi la preuve que les temps changent. Ce travail d’Anne-Laure Connesson donne raison à l’article de Francis Salet « emblématique...